clapier lapin imperméable

Comment protéger un clapier à lapins des intempéries ?

 

Si vous cherchez des conseils pour imperméabiliser un clapier à lapins, vous êtes au bon endroit. Ce post vous apporte quelques conseils et orientations pour protéger votre lapin et son clapier des conditions climatiques défavorables.

Posséder et élever des lapins peut être une expérience amusante et passionnante. Mais le plaisir s’accompagne de grandes responsabilités. Vous êtes maintenant responsable de prendre soin et de nourrir un petit mammifère.

Avez-vous pensé à sa sécurité dans les pires conditions météorologiques ? Ainsi qu’aux menaces des prédateurs ?

La plupart des gens n’en tiennent pas compte. La météo joue un rôle important dans le bien-être de vos amis duveteux. Des fortes chaleurs en été au temps glacial en hiver, vous devez être prêt à adapter votre clapier à tous les temps.

 

Pourquoi protéger votre clapier contre les intempéries ?

Les lapins sont des créatures très adaptatives dans leur propre environnement. Ils passent beaucoup de temps dans les champs et les vallées et sont habitués à une variété de conditions météorologiques différentes.

Cela étant dit, lorsque vous sortez un lapin de son habitat naturel, vous lui enlevez sa capacité à trouver un abri et à avoir accès à son terrier dans lequel il peut se cacher lorsque le temps devient trop insupportable.

Un moyen de remédier à leur incapacité à creuser et à trouver un abri par eux-mêmes est de s’assurer que vous les protégez contre les intempéries en fonction du temps.

Cela comprend l’isolation par temps froid pour éviter le gel, l’ombrage par temps chaud pour éviter l’épuisement par la chaleur, et même l’abri contre les vents extrêmes qui endommagent votre clapier à lapins. Tous ces éléments doivent être constamment pris en compte lorsque vous possédez et prenez soin d’un lapin

 

Risques de non-étanchéité

Comme nous venons d’expliquer plus haut l’importance de l’étanchéité de votre clapier, nous allons vous expliquer les risques que vous pourriez courir si vous négligez d’étanchéifier votre clapier à lapins.

Tout d’abord, si vous ne protégez pas votre clapier contre les intempéries, vous risquez de rendre votre animal très malade ou même de le faire mourir.

 

Dans le froid

Les conditions de froid extrême peuvent faire baisser dangereusement la température corporelle de vos lapins, ce qui risque de nuire à la santé de vos animaux ou même de les faire geler.

Cela est dû au fait que les lapins, bien qu’habitués aux températures froides, sont généralement capables de créer des terriers pour rester au chaud.

Ces terriers sont souterrains et empêchent le lapin de geler pendant les mois d’hiver. Comme ils sont incapables de creuser seuls, le fait de ne pas les imperméabiliser aura un effet négatif sur votre lapin.

 

Dans la chaleur

De l’autre côté du spectre, la chaleur extrême peut également être préjudiciable à la santé de vos animaux de compagnie. Comme nous l’avons expliqué précédemment, les lapins à l’état sauvage peuvent se déplacer librement.

Cela signifie que lorsqu’il fait extrêmement chaud pendant les mois d’été, ils sont capables de se promener et de chercher de l’ombre lorsqu’il fait trop chaud.

C’est pourquoi il est important de prévoir de l’ombre et d’autres moyens de refroidissement dans votre clapier.

Si vous ne fournissez pas l’ombre indispensable à votre clapier, votre lapin risque d’avoir trop chaud et de tomber malade ou même de mourir.

 

Dans l’humidité

La pluie est un autre facteur à prendre en compte. Si vous ne parvenez pas à protéger votre clapier contre la pluie, il deviendra très humide. Cela peut compromettre la structure de votre clapier.

La pluie et l’humidité peuvent être piégées dans le bois de votre clapier. Cela peut entraîner la formation de moisissure dans le bois, ce qui peut rendre vos lapins malades. En plus de la moisissure, l’humidité va également décomposer le bois et faire que votre clapier se désagrège lentement.

En plus d’endommager la structure générale de votre clapier, la pluie peut également avoir des effets néfastes sur votre lapin. L’humidité constante dans votre clapier peut causer des problèmes de peau pour votre lapin.

De plus, l’humidité peut rendre très difficile pour votre lapin de rester au chaud. Ce qui, à son tour, peut rendre votre lapin malade.

 

Lorsqu’il y a du vent

Un autre élément météorologique auquel la plupart des gens ne pensent pas est le vent. Bien que le vent ne soit pas aussi préjudiciable à la santé de vos animaux que les autres éléments météorologiques, il peut affecter la structure générale.

Les vents forts peuvent faire basculer et casser un clapier non étanche. Si votre clapier se renverse, il peut nuire à votre lapin en l’écrasant sous le clapier cassé. C’est pourquoi il est fortement recommandé de protéger votre clapier contre les intempéries ou simplement de l’amener à l’intérieur.

 

Ce qu’il faut regarder de près

Maintenant que vous êtes pleinement convaincu de l’importance d’étanchéifier votre clapier à lapins, que faites-vous ? Avant de sortir et de faire quoi que ce soit, il y a quelques points à prendre en compte avant d’imperméabiliser votre clapier.

Tout d’abord, votre niveau d’étanchéité dépend fortement du type de temps auquel votre emplacement est soumis.

Vos hivers sont-ils prolongés ? Des tonnes de vent ? ou bien êtes-vous dans un climat plus tempéré avec des hivers courts et doux mais des chaleurs estivales plus extrêmes ? Tous ces facteurs doivent être pris en compte avant de planifier l’imperméabilisation.

On ne s’attend pas à ce que l’isolation et l’imperméabilité soient les mêmes dans le sud, par exemple, où il fait plus chaud et où les hivers sont extrêmement doux, que dans le nord, par exemple, où les hivers sont très rigoureux et le froid extrême.

Une autre chose à considérer avant d’étanchéifier votre clapier à lapins est de savoir s’il est possible ou non de simplement rentrer vos lapins à l’intérieur en cas de conditions climatiques extrêmes.

La meilleure solution, et la plus simple, est d’amener les lapins à l’intérieur, au lieu de les mettre à l’abri des intempéries dans le clapier. Il est compréhensible que tout le monde ne dispose pas de cette option.

Si c’est le cas pour vous, cela réduirait considérablement la quantité de préparation que vous devez faire pour protéger votre clapier contre les intempéries.

 

Techniques utiles

Une fois que vous avez déterminé la quantité d’imperméabilisation nécessaire pour votre climat spécifique, vous êtes maintenant prêt à plonger dans le projet d’imperméabilisation de votre clapier à lapins.

Comme chaque climat est différent, nous vous présentons ici les principales mesures à prendre pour protéger votre clapier et votre lapin contre les intempéries.

 

Élevez votre clapier depuis le sol

Avant tout, lorsque vous construisez un clapier, vous devez, dans la mesure du possible, le maintenir en hauteur. En hiver, le sol gèle et lorsqu’il pleut, il devient humide et boueux. Si votre clapier est à même le sol, il sera beaucoup plus difficile de garder votre lapin au sec et au chaud.

En construisant simplement votre clapier sur pilotis, vous éliminerez ce problème et vous pourrez plus facilement réguler la température de votre clapier. Il est également important que vous construisiez votre clapier en bois traité sous pression.

Cela permettra d’isoler l’humidité et d’éviter que votre clapier ne se détériore au fil des ans.

 

Toit incliné

Veillez également à construire votre clapier avec un toit incliné. Cela permettra à la pluie et à la neige de s’écouler de la pièce et de s’éloigner de votre clapier, ce qui gardera la maison de votre lapin au chaud et au sec.

 

Créer de l’ombre pour le clapier

Si votre emplacement est soumis à une chaleur extrême, il est conseillé de créer de l’ombre pour votre clapier. Pour ce faire, il vous suffit de construire votre clapier à un endroit où il est ombragé la plupart du temps.

Cela permettra à votre lapin de bénéficier d’une ombre fraîche et vous n’aurez pas à vous inquiéter de la surchauffe de votre lapin. Une autre façon de lutter contre la chaleur serait de construire une petite tanière à l’intérieur de votre clapier à lapins.

Votre lapin pourra ainsi s’échapper des intempéries. Une petite tanière imitera également un terrier qui est la maison naturelle de votre lapin.

 

Isolation supplémentaire

Si vous vous trouvez dans un endroit soumis à la neige et au gel, vous voudrez isoler votre clapier d’une manière ou d’une autre. Vous pouvez le faire de plusieurs façons.

L’une d’entre elles consiste à recouvrir le dessus de la cage avec du plastique. Le plastique agira comme une barrière contre les éléments extérieurs. Il conserve la chaleur à l’intérieur du clapier tout en bloquant les températures de congélation.

Veillez à NE PAS recouvrir complètement le clapier de plastique. Le plastique n’est pas un matériau respirant et donc si vous sécurisez complètement le clapier avec du plastique, vous éliminerez la possibilité pour votre lapin d’avoir de l’air frais et de risquer une éventuelle suffocation.

De plus, si le plastique est trop proche des mailles, vous risquez que votre lapin le mange et tombe malade. Vous pouvez aussi mettre un peu plus de foin à l’intérieur du clapier pour le réchauffer.

 

Protection contre le vent

Il est assez simple de résister aux vents extrêmes. Vous pouvez simplement construire votre clapier contre une structure telle qu’un hangar, une grange ou même votre maison.

Si vous souhaitez protéger davantage votre clapier contre le vent, vous pouvez aller plus loin et simplement ancrer votre clapier à la construction à laquelle il est confronté.

La pluie, à notre avis, est le plus difficile à protéger contre les intempéries. La pluie s’infiltre dans les fissures et les crevasses et reste froide et humide pendant longtemps. La meilleure façon de lutter contre l’humidité et la pluie serait de s’assurer que votre toit est bien fixé et sans fuites.

Construire votre clapier à partir du sol est un excellent moyen de réduire l’humidité à laquelle votre clapier pourrait être soumis.

En outre, veillez à toujours changer la litière de vos lapins fréquemment pendant la saison des pluies. Si vous ne changez pas la paille de vos lapins, elle deviendra moisie et humide et, comme nous l’avons dit plus haut, elle causera des problèmes de santé à votre lapin.

Une autre façon de rendre votre clapier à lapins facilement résistant aux intempéries est de le construire simplement à l’intérieur d’une mini grange ou d’un hangar. Cela ajoutera une isolation supplémentaire à votre clapier, le gardant plus chaud.

De plus, en étant à l’intérieur d’un hangar ou d’une grange, il sera également mieux protégé contre le vent, la pluie et la neige. En plus d’avoir vos lapins à l’intérieur avec vous, c’est, à mon avis, la meilleure option.

 

Conclusion

Comme vous pouvez le voir, il y a beaucoup, beaucoup de facteurs à prendre en compte pour étanchéifier votre clapier à lapins. Tous ces facteurs sont très importants. Vous devez toujours tenir compte de tous ces éléments lorsque vous étanchéifiez votre clapier à lapins.

Le temps est parfois imprévisible, il est donc important de vérifier fréquemment l’étanchéité de votre clapier. Vous ne savez jamais quand le vent peut faire tomber le plastique ou quand la pluie peut s’infiltrer dans toute la litière sèche.

La meilleure façon de protéger totalement vos lapins est de les garder à l’intérieur. Faites-le donc si possible. Si vous devez absolument laisser vos lapins à l’extérieur par mauvais temps, protégez leur clapier contre les intempéries.

 

NOTE

Ne vous sentez pas obligé de vous en tenir à nos lignes directrices. La règle générale pour protéger votre lapin est la suivante : si vous voyez un problème surgir, réfléchissez à la cause du problème et trouvez une solution à votre problème.

Ce guide ne vise pas à vous dissuader de posséder et d’élever des lapins, mais à vous éduquer afin que vous puissiez élever les lapins les plus sains et les plus heureux possible en les protégeant des conditions climatiques difficiles.

Leave a Reply